Aux commandes d’un F16

Piloter un F16, ça vous tente? AéroSim Expérience possède maintenant deux simulateurs de vol d’avion de chasse F16. Ces simulateurs sont des répliques exactes des cockpits du très célèbre F16 Falcon. Mon fils et moi avons eu la chance d’en faire l’essai.

Pour vivre l’aventure, nous avons d’abord revêtu une combinaison que portent les pilotes. Bien sûr, ce n’est pas obligatoire. Et pour ma part, j’ai même enfilé le pantalon anti-g. Anti-g pour antigravité. On m’a expliqué que ce pantalon est un vêtement spécial muni d’un dispositif qui comprime les membres inférieurs et le bas ventre afin de protéger les pilotes qui effectuent des manœuvres aériennes. Il empêche l’apparition du phénomène appelé voile noir qui apparaît dans des conditions de vol extrêmes lorsque le cerveau n’est plus suffisamment irrigué par le sang et qu’il y a perte de la vision.

DSC_0492
Mon fils Brandon avait bien hâte de tester ses limites aux commandes d’un F16.
F16_Mel2
Me voici avec la combinaison anti-g.

Tel que souligné par Jonathan Hilaire, instructeur de vol, les simulateurs permettent de reproduire des missions de reconnaissance et de surveillance, des vols en formation et surtout, des missions de combat aérien.

« Il est possible pour deux pilotes de s’affronter ou de combattre ensemble les ennemis », ajoute-t-il.

Mon fils a été le premier à conquérir le ciel. Je ne sais pas si ce sont ses talents de « gamer » (eh oui, c’est un passionné de jeux vidéo!) qui l’ont aidé, mais il m’a impressionnée. Il l’avait l’affaire. Il volait à travers les nuages comme une vedette de Top Gun, ou presque.

F16_AerosimExperience
Les missions aux commandes des avions de chasse F16 se déroulent en Corée du Sud.

Pour lui donner un peu de challenge, on lui a offert de combattre des ennemis. Ai-je besoin de vous dire qu’il a adoré?

Sous l’œil du directeur général et fondateur d’Aérosim Expérience, Pierre-Lou Costerg, Brandon a abattu les avions ennemis.

Et moi? Hummm!

AerosimExperience_Mel
Alors que tout semblait bien se passer…

En fait, il n’y a aucun danger que j’entreprenne une nouvelle carrière. J’ai bien essayé, mais j’avoue que je suis une piètre pilote. Je ne sais pas si je dois faire la comparaison, mais j’avoue que je ne l’ai d’ailleurs jamais eu avec les joysticks de jeux vidéo.

F16_Melanie3
Eh oui, Mélanie vient de « crasher »!

J’admets toutefois que j’ai aimé mon expérience. Tenace, je serais même prête à recommencer.

 

Pour voir d’autres photos, je vous invite à visiter ma page Facebook À la découverte (n’oubliez pas de cliquer J’aime si ce n’est pas déjà fait!).

Et aux commandes d’un Boeing 737, ça vous dit?

AerosimExperience_MelanieDans la même salle, on y retrouve un autre simulateur. C’est une réplique exacte du cockpit d’un B737 équipé d’un système informatique de dernière génération et d’un système sonore reproduisant les sons exacts d’un 737. Dans le cadre d’une précédente invitation de Tourisme Laval, j’ai eu la chance de me retrouver aux commandes de l’avion.

On propose une expérience d’immersion extrêmement réaliste grâce à des images en haute définition, des simulations atmosphériques réelles (on peut même vous faire voler en pleine tempête) et une cabine de pilotage entièrement fonctionnelle.

AerosimExperience

Ce qui m’a le plus fascinée, c’est qu’on peut choisir parmi un vaste répertoire de destination. Plus de 24 000 destinations à travers le monde. Pour ma part, j’avais choisi d’atterrir à Narita au Japon. Un aéroport visité en 1993 (ouf, ça fait trop longtemps!).

Tout comme pour le F16, la cabine de pilotage, la simulation, le réalisme des paysages, tout est fait pour plonger le pilote dans la réalité. C’est impressionnant!

Pendant toute la durée du vol, un instructeur-pilote était à mes côtés pour montrer les ficelles du métier, du décollage à l’atterrissage, et répondre à mes questions. J’avoue que j’ai bien aimé. C’est un travail de concentration et de contemplation!

Fait intéressant pour ceux qui n’aiment pas prendre l’avion, AéroSim Expérience propose un programme de désensibilisation par rapport à l’appréhension ou la peur de prendre l’avion. Génial, non?

Vivre l’expérience

Plusieurs forfaits sont offerts, tant pour piloter un des avions de chasse que le Boeing 737. L’âge minimum requis est de 13 ans.

Pour  plus d’information, vous pouvez visiter le site Internet AéroSim Expérience. L’entreprise est située au 1177 Autoroute 440, suite 201, à
Laval.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*