Canot-camping en famille: 5 étapes pour s’y préparer

Le canot-camping est une activité de plein air agréable à faire en famille. Toutefois, il est essentiel de bien préparer son escapade pour que les souvenirs en soient mémorables. Voici 5 conseils pour vous aider à planifier votre excursion.

  1. Déterminer un parcours

Le trajet doit être choisi en tenant compte des aptitudes, de la condition physique et des compétences en matière de descente de rivière des participants. Voici deux ressources pour vous aider dans le choix d’une escapade au Québec : le site Internet de la Fédération québécoise du canot et kayak et celui de la Sépaq. Prendre note que dans les parcs nationaux, vous devez détenir une autorisation d’accès.

  1. Ne négligez pas votre sécurité

L’activité comporte des risques. Tous les aspects relatifs à votre sécurité ne doivent pas être négligés. C’est vital! Vous devrez notamment détenir une carte du parcours, une boussole ou un GPS, et une trousse de premiers soins. Dans l’embarcation, les équipements suivants sont obligatoires : un vêtement de flottaison par passager, une ligne d’attrape flottante d’au moins 15 m (49 pi) de longueur, ainsi que des pagaies ou avirons, un dispositif ou un appareil de signalisation sonore (sifflet) et une écope.

Avant le départ, vérifiez la température et renseignez-vous sur le niveau d’eau de la rivière. Pensez aussi à informer des gens qui ne seront pas avec vous de votre escapade. Précisez-leur le lieu, la durée, le nombre de personnes prenant part à l’activité.

Crédit pour cette photo et celle à la Une: Steve Deschênes, Parc national du Mont-Tremblant (secteur La Diable), Sépaq

Je vous invite à poursuivre la lecture de mon article sur WIXXMAG.CA. Vous y trouverez aussi des suggestions d’endroits pour y pratiquer cette activité.

Merci et à bientôt!

Mélanie 🙂

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*