Laval, région vedette à découvrir à Montréal en Lumière

Dans le cadre du festival Montréal en Lumière, Laval est la région vedette québécoise à découvrir. Une dizaine de producteurs, de transformateurs et de chefs lavallois se produiront sur différents plateaux. Tourisme Laval a organisé, en début de semaine, une tournée gourmande pour faire découvrir quelques trésors lavallois qui font partie du festival.

Montréal en Lumière est, soulignons-le, un des plus grands festivals d’hiver au monde. Chaque année, il attire plus de 1,3 million de visites de festivaliers venus vivre l’hiver montréalais par le biais d’une programmation qui allie arts de la scène, gastronomie et activités familiales extérieures gratuites.

Êtes-vous prêts pour la petite virée lavalloise ? Suivez la guide…

1er arrêt : Bistro L’Aromate

Le Bistro L’Aromate appartient au chef réputé Jean-François Plante. Situé au cœur de Centropolis, ce restaurant propose de la  fine cuisine dans une ambiance rythmée chaleureuse et moderne.

Dans le cadre du festival, le bien connu chef animera un atelier le samedi 20 février, à 14 h, à la mezzanine du marché Jean-Talon (7070, rue Henri-Julien). Il cuisinera un pavé de saumon de l’Atlantique poêlé, sauce vierge aux fruits exotiques, au chorizo et à la charcuterie, guacamole relevé.

Pour vous mettre l’eau à la bouche, voici ce que j’ai eu le bonheur de goûter. C’était dé-li-cieux !

BistroLAromate
Cannelloni au boeuf braisé et sauce aux tomates fumées – Poivron à la mousseline de crevettes – Pannacotta au Mozzarella di Bufala du Québec et gelée de tomates – Duo de foie gras au torchon et magret de canard et confit d’oignons

 

2e arrêt : Les Enfants Terribles

Je l’avoue, je suis un enfant terrible. J’aime Les Enfants Terribles, tant pour l’accueil que pour ce que l’on nous propose à mettre sous la dent. Lors de notre passage, nous avons été accueillis par Maximiliano Vallée Valletta. Un parfait accueil!

LesEnfantsTerribles2Ce sympathique mixologue qui participera à la compétition « World Class Cocktail » nous a préparé de succulents cocktails pour accompagner nos savoureuses bouchées.

 

LesEnfantsTerribles
Tartare de saumon – boudin grillé – minipogos de chorizo (moutarde baseball)

Au festival : c’est un rendez-vous le samedi 20 février, à 15  h 30, à la mezzanine du marché Jean-Talon (7070, rue Henri-Julien). Le chef production de Les Enfants Terribles, Michel Piché Courtemanche, cuisinera un tartare végétarien à la betterave, noix et fromage de chèvre de la Fromagerie du Vieux St-François.

 

3e arrêt : Fromagerie du Vieux-Saint-François

La Fromagerie du Vieux Saint-François propose une vaste gamme de fromages à pâte molle ou frais, dont du fromage à tartiner, de succulentes bouchées d’amour et du fromage en grains au lait de chèvre. Aussi : du yogourt au lait de chèvre. Succulent ! De plus, des charcuteries, des viandes et des plats cuisinés y sont vendus.

Pour découvrir les délices de cette fromagerie : le samedi 20 février et le dimanche 21 février, dès 9 h 30 , à la mezzanine du marché Jean-Talon (7070, rue Henri-Julien)

FromagerieVSF

 

4e arrêt : Château Taillefer Lafon

Le Château Taillefer Lafon est le premier vignoble au Québec autorisé à utiliser le terme « Château ». C’est aussi le plus important producteur québécois de raisins provenant de « vignes nobles » (vitis vinifera). Le Château Taillefer Lafon propose une belle gamme de produits de niveau international. Plusieurs produits ont gagné des prix.

ChateauTailleferLafon

Le mousseau rosé est proposé au  Restaurant de l’Institut dans le cadre d’un menu 5 services (prix 60 $ – incluant l’accord des vins 100 $). Précisons, par ailleurs que hier,  lors de « Prendre l’apéro sauvage à la québécoise ! », la sommelière Natalie Richard a notamment mis en lumière le vin rouge.

Vous voulez goûter à l’un ou l’autre des produits, vous pouvez faire un tour à la boutique du Château.

5e arrêt : Restaurant Le Mitoyen

Le Mitoyen est un restaurant français situé dans une maison de style campagnard dans le Vieux Sainte-Dorothée. C’est une halte raffinée qui a ouvert ses portes en 1977. Le décor antique nous séduit; sa cuisine nous ravit.  Richard Bastien, qui a grandi à Laval, en est le chef propriétaire. C’est un chef autodidacte et fort sympathique qui puise l’inspiration dans les produits du marché.

LeMitoyen
Quelques délices qui ont plus que comblé mes papilles : Pétoncle rôti, risotto au jus de carottes et fruit de la passion, sauce aigre-douce pimentée, Raclette de fromage, Tartare de thon, crème de fromage de chèvre fumé, pois verts au citron, Tartare de cerf rouge à l’orientale, pacanes et graines de sésame, Boudin noir maison, purée de céleri-rave.

Dans le cadre du festival, le talentueux chef, aussi propriétaire du restaurant Leméac et du Café des Beaux-Arts, à Montréal, sera reçu au Bistro Laurentien La Coupole le vendredi 26 février. Avec le chef Jean-Benoit Courcoul, il concoctera un « menu à mains » en 4 services 100 % Québec. Le prix : 59 $, avant vins (taxes et service en sus).

6e arrêt : École hôtelière de Laval

Le dernier arrêt de la tournée gourmande a été à l’École hôtelière de Laval où les étudiants nous avaient préparé un tour du monde gourmand. Nous y avons rencontré Kevin Bates-Breault qui est le chef représentant de l’école hôtelière de Laval et chef coordonnateur au festival.

KevinBatesBreault
Kevin Bates-Breault est aussi chef de cuisine au Mitoyen ou au Café des Beaux-Arts.

Pour admirer ce jeune chef lavallois à l’œuvre, soyez à la mezzanine du marché Jean-Talon (7070, rue Henri-Julien) le samedi 20 février, à 9 h 30.

EcoleHL

Mentionnons que depuis janvier 1995, l’École hôtelière de Laval reçoit chaque année 300 élèves. L’école propose 5 programmes de formation professionnelle (DEP et ASP) qui allient la théorie à la pratique.

Vous avez l’eau à la bouche ?  Je vous comprends. Je vous invite donc à sortir pour prendre part aux activités de Montréal en Lumière.

Côté gastronomie, mentionnons qu’outre Laval, Shenzhen est la grande ville à l’honneur et Boston, la ville américaine à découvrir.

Pour tout savoir sur Montréal en Lumière et connaître les autres entreprises lavalloises en vedette, cliquez ici.

Si vous n’avez pas vu mon petit montage vidéo (résumé de ma tournée gourmande) sur ma page Facebook À la découverte, le voici.

 

Bon festival… et bon appétit!

Mélanie 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*