S’entraîner dans les parcs? Pourquoi pas!

Il n’y a pas très longtemps, j’ai fait la connaissance de Peter Manguian. Peter est kinésiologue et passionné de l’activité physique. Il est aussi propriétaire de Kinexcellence, une entreprise spécialisée dans l’entraînement physique. Il m’a parlé de son travail et des entraînements qu’il donne dans les parcs. Il a su me captiver.

Peter Manguian, B. Sc. Kinésiologie et propriétaire de Kinexcellence
Peter Manguian, B. Sc. Kinésiologie et propriétaire de Kinexcellence

J’avoue que durant la belle saison, bouger en plein air est plus qu’agréable. Et c’est même motivant!

Pour petits et grands

« L’entraînement dans les parcs convient à tout le monde, les enfants comme les adultes, même les personnes qui ont un handicap ou qui sont en chaise roulante », dit le kinésiologue.

Peter m’explique qu’il utilise les mobiliers urbains ou les installations de conditionnement physique qu’on retrouve dans les parcs extérieurs pour aider ses clients à se (re)mettre en forme.

« J’utilise les bancs, les barres et autres équipements que j’y retrouve pour travailler la musculation, l’endurance et le cardio. J’adapte également des mouvements et l’intensité avec des élastiques ou des poids, par exemple. »

Tout le monde peut y trouver son compte; tant les débutants que les athlètes.

« On peut faire différents types d’entraînement : du cross training (CrossFit), de l’entraînement par intervalles à haute intensité, un simple circuit de remise en forme. Les modules sont faits pour pouvoir y installer des élastiques ou des sangles TRX  afin de faire des mouvements en suspension, faire des exercices de callisthénie et de gymnastique. La callisthénie, précisons-le, est un principe qui repose sur l’utilisation du poids du corps comme outil de résistance grâce à des mouvements simples, souvent rythmiques, qui ne nécessitent peu ou pas d’équipements. »

Pour vous guider et vous motiver

Bien sûr, on peut s’entraîner soi-même, mais travailler avec un entraîneur a des avantages. « L’entraîneur saura, entre autres, vous motiver et vous guider pour atteindre vos objectifs », admet Peter.

À quelle fréquence doit-on s’entraîner? « La fréquence dépend de différents facteurs. Plus vous vous entraînez souvent, plus vous aurez des résultats rapidement. Il faut cependant comprendre que sans une alimentation adaptée à vos besoins, laquelle dépend de vos objectifs ainsi que de votre rythme de vie, et sans une récupération adéquate, vous n’aurez pas les résultats attendus. »

Et si votre parc devenait votre gym?

Plusieurs parcs, dont à Montréal, à Laval et à Sainte-Thérèse, comptent des installations signées TrekFit. TrekFit est une entreprise spécialisée dans les appareils de conditionnement physique en plein air. Sur son site Internet, on y trouve, par ailleurs, un localisateur qui permet de dénicher des parcs avec des équipements. Vous pourrez aussi y télécharger une application mobile, laquelle permet de trouver l’endroit le plus près de chez vous pour vous entraîner, en plus de vous proposer des programmes d’entraînement.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*