Une lettre de consentement, un «passeport» pour un voyage sans ennuis

Vous planifiez de voyager seul avec votre enfant? Sachez Le parent monoparental qui désire voyager au-delà des frontières avec son enfant a avantage à réunir tous les documents nécessaires.

Outre un passeport valide, une lettre de consentement est recommandée pour éviter les mauvaises surprises.

Ce document prouve que le parent ou le tuteur légal autorise l’enfant à voyager avec l’autre parent. Pour que la validité de la lettre ne soit pas mise en doute, il est conseillé de la faire certifier ou d’y faire apposer le timbre ou le sceau d’un représentant officiel autorisé à faire prêter serment ou à recevoir une déclaration solennelle. Il peut s’agir d’un notaire, un avocat ou un commissaire à l’assermentation par exemple.

Règle générale, cette lettre inclut le nom complet des parents et de l’enfant, les informations relatives au passeport pour le parent et l’enfant voyageur. Elle précise le pays visité et les dates du voyage (départ et retour) de même que le lieu où l’enfant résidera pendant son séjour à l’étranger.

Certains documents peuvent aussi être exigés pour appuyer l’entrée d’un enfant dans un autre pays : acte de naissance, document juridique ayant trait à la garde et un certificat de décès si l’un des parents est décédé.

En outre, il peut être utile d’apporter avec vous des photographies récentes de l’enfant pour faciliter l’identification en cas d’urgence.

Enfin, soulignons qu’il est préférable de se renseigner auprès de l’ambassade ou du consulat du pays visité afin de vérifier les documents exigés.

Il est à noter qu’une lettre doit être préparée pour chaque voyage.

Trouvez de plus amples informations sur le sujet en visitant le site Internet www.voyage.gc.ca.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*